• fr
    • en

+33 02 33 98 17 70

Logo Bessin Rectification

REctification d’usinage

SERODEM, et plus spécifiquement sa filiale BESSIN RECTIFICATION, assure des travaux de rectification de très haute précision et à grande capacité, grâce à des équipements de pointe (telle que nos la rectifieuses intérieures-extérieures) avec une précision inférieure à 0.001 mm.

Les opérations sont effectuées dans des conditions optimales avec un environnement sous contrôle de température et d’hygrométrie, avec un air ambiant filtré en permanence pour assurer l’usinage et la qualité du contrôle dimensionnel. Notre parc d’équipements est régulièrement contrôlé et étalonné.

RECTIFICATION PLANE, rectification CYLINDRIQUE ET rectification EN COORDONNÉES

Pour votre usinage de haute précision, SERODEM vous propose différents types de rectification, en fonction de vos besoins :

  • La rectification plane nous permet d’assurer la planéité et le parallélisme nécessaires pour la surface d’appui (cale étalon par exemple). Cette technique garantit également une qualité de surface optimum pour un rendu impeccable (Ra <0.2). Nous réalisons de nombreuses pièces surtout dans le domaine de l’aéronautique qui nécessitent d’avoir des surfaces exemptes d’aspérité (rectification plane de pièces en aluminium par exemple).
  • La rectification cylindrique nous permet d’usiner par abrasion des pièces rondes, avec des tolérances dimensionnelles, géométriques serrées ainsi que des qualités de surfaces très fines (exemples de pièces : bielle, piston, chemise, vilebrequin, bague étalon).
  • La rectification en coordonnées est utilisée pour une précision maximale lors d’opérations d’usinage combinées. Cela nous permet de rectifier des profils plus ou moins complexes par le biais du logiciel de CFAO MASTERCAM (exemple de pièces : poinçon de découpe en forme « d’étoile »).

Nous intervenons sur des pièces unitaires ou de petites séries.

Les moyens de production

  • Rectification Plane Capacité table : 900 x 250 à 1000 x 600
  • Rectification Cylindrique inter Capacité : Ø1mm à Ø100 et Ø10mm à Ø250
  • Rectification Cylindrique exter Capacité : Ø200mm x 400 à : Ø350 x 1000
  • Rectification coordonnée Moore : X=400mmx Y=250mm

En images

La rectification cylindrique est un usinage par abrasion qui permet de créer des surfaces parfaitement cylindriques. Comme en tournage, la pièce est mise en rotation sur son axe par une fixation entre pointes ou par mandrin. Elle est attaquée par une meule abrasive, par l’extérieur ou par l’intérieur, avec des profondeurs de passe et des avances généralement exprimées en micromètres. Au-delà de la précision induite, cela permet de garder les efforts de coupe faibles et autorise l’usinage de parois fines ou de pièces susceptibles d’entrer en vibration.

La rectification cylindrique extérieure est le procédé le plus courant. Il permet la fabrication de pièces coniques ou cylindriques comme des axes, des arbres ou des broches pour les industries de l’aviation, de l’automobile ou de la mécanique générale. La meule attaque la matière à la circonférence de la pièce à usiner avec un avancement transversal (rectification en plongée) ou dans l’axe de la pièce (rectification longitudinale).

La rectification cylindrique intérieure s’utilise essentiellement pour l’usinage d’épaulements intérieurs et d’alésages coniques ou cylindriques. L’avance est longitudinale ou en plongée.

Par rapport au tournage dur, la rectification réduit les risques de présence de bavures sur les pièces et permet une meilleure précision dimensionnelle et de finition (par exemple pour les angles vifs de quelques micromètres). Elle est utilisée sur des pièces comme les bielles, les pistons, les chemises, les vilebrequins ou encore des bagues étalons.

Une rectifieuse cylindrique est notamment caractérisée par le diamètre maximum de rectification qu’elle peut réaliser

Une rectifieuse plane, comme la cylindrique, fonctionne sur le principe d’abrasion à l’aide d’une meule circulaire. La pièce à usiner est maintenue en position sur une surface plane grâce à un dispositif mécanique ou sous vide, ou encore un électroaimant. La matière est enlevée par la meule en plusieurs passes de quelques dizaines de micromètres de profondeur. Les dimensions maximales des pièces rectifiables sont données par la capacité de la table d’accueil des rectifieuses planes.

La rectification plane se fait en plongée lorsque la profondeur de passe est grande et l’avance petite. Cette technique est utilisée sur des pièces de type aubes de turbine, profilés ou avec rainures. Pour traiter des surfaces plus grandes que la largeur de la meule, celle-ci est animée d’un mouvement pendulaire combiné à une avance relativement rapide.

La rectification plane permet d’obtenir une très bonne précision sur les finis de surface (Ra de quelques dizaines à une centaine de nanomètres) et la perpendicularité. Elle est particulièrement adaptée à l’usinage de surfaces d’appuis pour obtenir le parallélisme et la planéité voulus (cales étalons, rails ou glissières par exemple). La rectification plane trouve de nombreuses applications sur les pièces en aluminium en aéronautique.

La rectification en coordonnées est réalisée grâce à des machines à commande numérique : les déplacements de la table ou de la meule sont pilotés par le biais d’un logiciel de conception et fabrication assistées par ordinateur (CFAO) comme Mastercam.

Les déplacements de la table sont très précis et suivent les alésages ou profils à rectifier. La pièce est positionnée sur ses références grâce à des dispositifs d’ablocage de grande précision et la meule est généralement de petites dimensions. Cela permet d’assurer la haute qualité de la finition des surfaces et une extrême précision dimensionnelle sur des contours plus ou moins complexes comme des emporte-pièces de types poinçons de découpe en forme « d’étoile » ou encore des cages de roulements à billes.